poele a bois

Comment entretenir un poêle à bois ?

Qui dit poêle à bois dit nécessairement bûches, et qui dit bûches, dit forcément cendres. Qui dit poêle à bois dit aussi tuyaux et suie. Finalement, qui dit poêle à bois dit entretien. Bien entretenir un poêle à bois dépend soit de votre revendeur, soit de vous. De votre revendeur, car, si vous avez acheté votre poêle à bois dans un magasin spécialisé, vous bénéficiez de tous les services afférents.

Dans le cas où vous êtes passé par le net ou une grande surface, toute la tâche de l’entretien retombe sur vous. Puis, même si vous êtes passé par un magasin spécialisé, la garantie prendra fin un jour. Comment donc s’y prendre ? Comment entretenir un poêle à bois ?

Pourquoi un entretien de son poêle à bois ?

Le poêle à bois est un objet comme tout autre. En tant que tel déjà, il mérite d’être entretenu. De plus, ne pas l’entretenir altèrera son fonctionnement. Au cours de l’utilisation, du bistre va s’accumuler dans le conduit de cheminée. Cela peut conduire à un début d’incendie. Le bistre représente en effet l’accumulation de déchets, plus précisément, de déchets de combustion. Ils se transforment en résidu solide, exactement comme du goudron. Il empêche l’air de pénétrer et de sortir correctement.

La fréquence de l’entretien

En dehors de l’entretien, le ramonage est essentiel pour un poêle à bois. Ce dernier consiste en un nettoyage complet du conduit d’évacuation des fumées. L’entretien doit se faire au moins une fois l’an. Quant au ramonage, il faut y procéder deux fois par an. Sur ces deux fois, un premier ramonage doit être effectué pendant la période de fonctionnement du poêle à bois. Le ramonage ne peut être fait par vous, il faut pour cela vous rapprocher de l’entreprise chez qui vous avez acheté le poêle à bois.

à voir aussi  les différentes gammes

L’entretien lui-même

Il va consister en quelques petites habitudes que vous pouvez cultiver. En vous y intéressant, vous pourrez même sans le savoir, entretenir quotidiennement votre poêle à bois. Il va s’agir :

Du nettoyage de la vitre

Il se fait par pyrolyse, ce qui veut dire qu’à ce niveau, vous n’avez pratiquement rien à faire. Une fois que la température se trouve entre 500 et 600°C, le feu devient très intense et la vitre se nettoie d’elle-même.

De petits feux

Les petits feux intenses entretiennent mieux votre poêle à bois. Un feu qui couve, fait beaucoup de fumée, entraîne la formation de goudron et pollue plus.

à voir aussi : A quoi ça sert d’avoir une machine à sécher les fruits ?

Des choses à éviter

Pour faire du feu dans votre poêle à bois, il faut éviter d’y introduire des déchets et du plastique. Il ne faut pas également y mettre du contreplaqué, du bois traité ou peint ou encore des panneaux d’aggloméré. D’ailleurs, leur combustion est fortement nuisible à l’environnement.

Les cendres de votre poêle à bois

Toutes les deux semaines, au plus toutes les trois semaines, les cendres doivent être retirées du poêle à bois.

Un autre point à prendre en compte dans l’entretien de votre poêle à bois concerne les joints. Plus précisément, ceux de la porte du foyer ou de celle du cendrier. Il vous faut régulièrement les vérifier. En effet, lorsqu’ils sont usés, ils laissent passer de l’air ‘’sauvage’’. Cet air est mauvais pour le bon fonctionnement de votre équipement. Voir aussi cet article de présentation des poele avec four.